Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : mercredi 15 mai 2024 - Source : Ichretien.com avec Autre Presse

Afrique

65 églises sont détruites et plus de 6 000 réfugiés sont déplacés au Ghana


65 églises sont détruites et plus de 6 000 réfugiés sont déplacés au Ghana
Camp de réfugiés. (Photo : Illustration/Unsplash/Mahmoud Sulaiman)
Des centaines de personnes qui ont fui le Libéria et vivent au Ghana, un pays d'Afrique, se sont retrouvées sans ressources après la démolition d'une partie d'un camp de réfugiés situé à 45 kilomètres de la capitale du pays, Accra.

Depuis 35 ans, le camp de réfugiés de Buduburam accueille des milliers de Libériens qui ont fui le pays pour échapper à deux guerres civiles entre 1989 et 2003.

En 2006, l’ONU a statué que les réfugiés pouvaient rentrer chez eux en toute sécurité. Cependant, de nombreux Libériens vivant au Ghana déclarent n'avoir aucun lien ni relation avec leur pays d'origine et préfèrent y rester.

Le président du Liberia Community Leadership, Dennis Yoko Gwion, a rapporté qu'en 2010, la recommandation de l'ONU concernant une option visant à intégrer les réfugiés dans la société ghanéenne n'a pas fonctionné comme prévu en raison de ce qu'il a qualifié de restrictions gouvernementales.

« Le Conseil ghanéen pour les réfugiés nous a donné des passeports libériens avec des permis de séjour qui nous empêchaient de travailler et de faire des affaires. On nous avait promis qu'un logement serait fourni et que nous serions transférés de Buduburam, mais le Conseil pour les réfugiés nous a gardés ici pendant tout ce temps », a déclaré Gwion au Christian Daily International.

Gwion a indiqué que 6 168 personnes enregistrées avaient été déplacées à la suite des démolitions, qui comprenaient également la destruction et le pillage de 65 églises.

« La plupart des gens choisissent involontairement de rentrer chez eux parce qu’ils n’ont nulle part où loger. Les gens vivent dans des bâtiments scolaires encombrés, sans nourriture, sans eau et sans installations sanitaires médiocres », a-t-il déclaré.

Les réfugiés, qui campaient dans les écoles voisines après la démolition, risquent d'être contraints de vivre dans la rue, les autorités leur ayant demandé de quitter les écoles.

« Situation épouvantable »

Selon Christian Daily International, la démolition a eu lieu malgré l'assurance du président du Conseil ghanéen pour les réfugiés , le professeur Kenneth Agyemang Attafuah, qui a déclaré lors d'un discours au HCR à Genève en 2022 que le démantèlement du camp de réfugiés serait effectué « en d’une manière sûre, humaine et efficace, conforme au droit national et international et aux obligations du Ghana en matière de droits de l’homme.

Tetteh Padie, secrétaire exécutif du Conseil ghanéen pour les réfugiés, aurait déclaré le mois dernier qu'environ 600 personnes avaient été touchées par les démolitions, dont des Libériens et des Ghanéens.

« Buduburam n'est plus un camp de réfugiés. Nous avons plusieurs personnes qui vivent là-bas qui ne sont pas des réfugiés. En fait, la plupart des personnes qui y vivent ne sont pas des réfugiés, y compris des Libériens. Depuis la démolition, nous avons fait quelques décomptes et jusqu'à présent, 268 réfugiés se sont déclarés touchés », a déclaré Padie.

« Le conseil prend des dispositions pour que 231 réfugiés en situation régulière soient transférés vers un autre camp de la région occidentale avec l'aide du HCR », a-t-il ajouté.

Cependant, Gwion a contesté le récit du conseil des réfugiés , partageant des photos et des vidéos de personnes déplacées qui, selon lui, dormaient dans la rue avec peu ou pas d'accès à l'eau et à la nourriture.

La Société internationale des droits de l’homme (SIHR), dont les dirigeants ont récemment visité le site, a annoncé l’organisation d’un webinaire d’urgence pour mettre en lumière le sort des réfugiés et mobiliser une aide indispensable dans ce que la SIHR qualifie de « situation terrible ».

« Alors que la situation se détériore, le coordinateur du camp a émis un message inquiétant : 'Nos réserves alimentaires s'épuisent rapidement et les conditions médicales se détériorent. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que nos semblables souffrent », a déclaré le SIDH dans un communiqué.

Le secrétaire général de l'ISHR, Matthias Boehning, a souligné la nécessité pour les réfugiés d'être intégrés dans la société ghanéenne.

« Le gouvernement ghanéen doit donner suite à ses paroles à Genève par des actes. L’IAHRS continuera à œuvrer pour garantir que le sort des habitants du camp de réfugiés de Buduburam ne soit pas oublié et que de véritables solutions soient trouvées », a déclaré Boehning.

Le président libérien Joseph Nyuma Boakai a également parlé de la démolition et a affirmé que l'expulsion des réfugiés était liée à un différend sur la propriété foncière.

"Le président croit comprendre que les activités actuelles se déroulent sous les auspices du conseil traditionnel Gomoa-Fetteh, qui serait propriétaire des terres qui hébergent le camp de Buduburam", a déclaré le président dans un communiqué publié sur son site Internet. réseaux sociaux.

Enfin, Boakai a exhorté le gouvernement ghanéen à intervenir et à garantir que les réfugiés vivant dans le camp soient « en sécurité et traités humainement ». 

Debarasez-vous de la fatigue générale !


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS Le pasteur ADE Landry nous partage dans le cadre de notre rubrique Gethsemane, les difficultés de son ministère.
ICHRETIEN.COM



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Un pasteur converti à l'Islam, "je me suis réveillé avec le nom de Mohammed écrit sur ma main"
Un pasteur converti à l'Islam, Le pasteur de l'église évangélique pentecôtiste "Réveillée" à Bébédjia s'est converti à l’Islam. Il a décidé d’officialiser sa conversion ce 2 mai à l’occasion de la fête de...
Ichretien.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire