Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : lundi 16 avril 2018 - Source : Ichretien.com avec Religion News Service

RDC

Après la mort d'un prêtre au Congo, les religieux disent qu'ils ne seront pas intimidés


Après la mort d'un prêtre au Congo, les religieux disent qu'ils ne seront pas intimidés
Les prêtres catholiques de l'est du Congo jurent de continuer leur travail dans les paroisses, les écoles et les cliniques après le meurtre d'un de leurs frères cette semaine dans la région en grande partie sans loi.

Les prêtres et les églises catholiques ont longtemps été la cible de la violence dans la région. Le meurtre d'Etienne Nsengiyumva, curé du diocèse de Goma, le dimanche 8 avril, a été le deuxième meurtre d'un prêtre catholique par les milices ces trois dernières années. Un troisième prêtre a été abattu en 2010.

Également ce mois-ci, le révérend Celestin Ngango a été enlevé alors qu'il se préparait à quitter sa paroisse après la messe du dimanche de Pâques; il a été libéré plus tard. Ses ravisseurs avaient appelé sa paroisse pour exiger une rançon de 500 000 $ et, par la suite, révisé le chiffre à 50 000 $.

Nsengiyumva, 38 ans, a été tué après avoir célébré la messe dans sa petite église.

L'homme armé l'a pris dans un groupe et lui a dit de se tenir droit, le Révérend Arsène Masumbuko, un autre prêtre catholique qui travaille dans le diocèse, a déclaré à Religion News Service lors d'un entretien téléphonique.

"Il lui a tiré une balle dans la tête, avant de pulvériser son corps avec des balles. ... Après cela, il a tourné son arme sur les gens qui avaient commencé à fuir. Certains ont été blessés à la tête. D'autres miliciens qui se déplaçaient ont également commencé à tirer. "

Des sources ecclésiastiques affirment que ces meurtres sont des attaques de vengeance perpétrées par des milices de la région, qui veulent faire taire les prêtres et les pasteurs pour avoir critiqué leurs abus et les pillages les ressources locales.

"Les prêtres vivent dans la peur, mais ils ne peuvent pas quitter les villages où ils sont avec les gens. Ils dirigent des écoles, des hôpitaux et des programmes de paix. Ils sont leur seul espoir », a déclaré Masumbuko, qui travaille pour Caritas, une agence d'aide catholique.

Une partie de la mission de Nsengiyumva était de réconcilier les communautés en conflit dans la région, où de nombreuses milices à base ethnique opèrent, a ajouté Masumbuko.

Les responsables de l'Eglise ont attribué la mort du prêtre à la milice Mai Mai Nyatura dans la région du Nord-Kivu, qui comprend le diocèse de Goma. Ils disent qu'au moins 15 groupes armés opèrent dans la région.

Ailleurs au Congo, les évêques catholiques ont été récemment ciblés pour s'être opposés à la prolongation illégale du second mandat du président Joseph Kabila, qui devait se terminer en décembre 2016.

En 2017, les dirigeants catholiques ont négocié une entente qui lui permettait de conserver son poste jusqu'à la fin de l'année et exigeait la tenue d'élections. ce que Kabila n'a pas fait.

Dans la capitale, Kinshasa, la région centrale du Kasaï, le Nord Kivu et le Sud Kivu, des églises, des couvents et des écoles catholiques ont été vandalisés ou pillés par des groupes armés.

Cependant, dans la région orientale, où les prêtres sont les plus vulnérables et où Nsengiyumva a été tué cette semaine, l'hostilité de la milice envers les prêtres catholiques est antérieure à la controverse sur Kabila. Les milices y sont actives depuis 1993, selon Masumbuko.

Avec la mort de Nsengiyumva, les prêtres catholiques et d'autres membres du clergé ont exigé une meilleure protection du gouvernement.

La Conférence épiscopale nationale du Congo "condamne fermement l'assassinat et exige une enquête pour retrouver les auteurs et les traduire en justice", a déclaré le pasteur Donatien Nshole, secrétaire général de la conférence, dans un communiqué publié mercredi.

 
retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Pub Gethsemané



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger Le Pasteur Adji Raymond est le fondateur de la Mission Évangélique International du Christ "MEVIC" , il est aussi le numéro UN en matière de leadership dans la sous-région africaine. L'homme de Dieu a eu un début de ministère jalonné de difficultés, au point où son foyer était menacé.
Ichretien.com



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Déclaré mort pendant 30 minutes, un gay révèle ce que DIEU lui a dit sur l’homosexualité…...
Déclaré mort pendant 30 minutes, un gay révèle ce que DIEU lui a dit sur l’homosexualité… Vous serez surpris ! Un homosexuel de l’Alabama a décidé de devenir hétéro après avoir prétendument eu des visions terrifiantes de l’enfer après une expérience de mort.
spotboxlive.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque de l'Agence WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 - Bureau de Liaison Europe / Amérique : +33 65 25 38 559