Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : mercredi 19 juin 2024 - Source : Ichretien.com avec Autre Presse

Afrique

L'État islamique tue 80 chrétiens et décapite des victimes en République Démocratique du Congo


L'État islamique tue 80 chrétiens et décapite des victimes en République Démocratique du Congo
L'État islamique (EI) a revendiqué des attaques en République démocratique du Congo (RDC) qui ont entraîné la mort de plus de 80 chrétiens et forcé la fermeture de plusieurs églises.

Selon Open Doors UK, les attaques se sont déroulées entre le 4 et le 8 juin dans plusieurs villages, la journée la plus meurtrière étant le 7 juin. Ce jour-là, des militants armés ont attaqué Masala, Mahihi et Keme, tuant plus de 50 chrétiens, brûlant des maisons et faisant disparaître plusieurs personnes.

Le groupe terroriste islamique a annoncé via Telegram : « Plus de 60 chrétiens ont été tués, dont un officier de l'armée congolaise, lors d'une attaque menée par des soldats du califat dans l'est du Congo ».

Ces attaques s'inscrivent dans une série d'opérations coordonnées par des jihadistes des Forces démocratiques alliées, affiliées à l'État islamique, dans la province du Nord-Kivu.

Décapitations

Selon l'AFP, près de 150 personnes ont été tuées par le groupe depuis début juin, dont 41 lors de l'attaque du 7 juin. Certaines victimes ont été retrouvées ligotées et décapitées.
Un porte-parole congolais a déclaré à Reuters que d'autres attaques ont eu lieu dans plusieurs zones, notamment le village de Masawu le 4 juin, faisant 15 morts ; le village de Mununze, où six corps ont été retrouvés dans une rivière ; et cinq corps découverts dans les communautés de Kabweli et Mamulese.

Selon African News, plus de 120 groupes terroristes luttent pour le pouvoir, les terres et les ressources minérales en RDC, causant des ravages dans toute la région. "Les groupes terroristes profitent du chaos pour étendre leur domination sur une région déjà très instable", a déclaré Nabila Massrali, porte-parole des Affaires étrangères de l'UE, à Reuters.

Harcèlement extrême

D'après la World Watch List d'Open Doors, la RDC se classe au 41e rang parmi les pays où les chrétiens subissent les persécutions les plus extrêmes. Bien que les chrétiens représentent 95 % de la population nationale, les régions de l'est de la RDC restent une cible pour les attaquants radicaux, indique Portas Abertas.

La Liste de surveillance mondiale 2024 pour la RDC révèle que ces violences sont de plus en plus meurtrières et particulièrement agressives envers les chrétiens par rapport aux années précédentes. "Les chrétiens sont obligés de fuir et certaines églises des villages touchés ont été fermées à la suite des dernières attaques. Ces attaques incessantes surviennent alors que les agriculteurs chrétiens se préparaient pour la récolte", explique Ryan Brown, PDG d'Open Doors USA.

Il ajoute : « L'impact est que de nombreuses familles ne peuvent plus se nourrir, et les déplacements imprévus exercent une pression sur les moyens de subsistance des familles chrétiennes qui partent vers des destinations inconnues ».

Groupes armés et milices

Selon un rapport du Département d'État, plus de 100 groupes armés et milices locales opèrent dans l'est de la RDC. En 2020, la branche de l’État islamique (ADF) dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri a tué au moins 849 personnes dans la région. D'après Armed Conflict Location and Event Data (ACLED), l’organisation terroriste a été responsable de plus de 1 000 décès signalés en 2023. 

Debarasez-vous de la fatigue générale !


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS Le pasteur ADE Landry nous partage dans le cadre de notre rubrique Gethsemane, les difficultés de son ministère.
ICHRETIEN.COM



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Au Nigeria, un membre de l'église confronte le pasteur à la police après avoir transféré 1...
Au Nigeria, un membre de l'église confronte le pasteur à la police après avoir transféré 1 million de nairas au lieu de 100 000 nairas Un pasteur nigérian est sous le feu des critiques après avoir refusé de rembourser un transfert erroné d'un million de nairas, insistant sur le fait que cet argent est un don à Dieu.
Ichretien.com avec Autre Presse




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire