Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


FAITS & BIBLE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE !

Date de publication : mardi 27 juillet 2021 - Source : Ichretien.com

Jeux Olympiques

Deux judokas refusent de rivaliser avec les Israéliens et sont suspendus des JO


Deux judokas refusent de rivaliser avec les Israéliens et sont suspendus des JO
Mohamed Abdalrasool, du Soudan, et Fethi Nourine, d'Algérie, ont préféré se retirer des Jeux Olympiques plutôt que d'affronter le judoka israélien Tohar Butbul.


Webday's

Deux athlètes ont refusé de rivaliser avec l'Israélien en judo aux Jeux olympiques de Tokyo, abandonnant la compétition.

Ce lundi (26), le judoka soudanais Mohamed Abdalrasool n'a pas comparu combattre l'israélien Tohar Butbul, quelques jours après que le judoka algérien Fethi Nourine, lui aussi, ait refusé de concourir contre l'athlète israélien , dans la catégorie 73 kg masculin. .

Mohamed a abandonné la compétition, apparemment pour éviter d'affronter les Israéliens, pour des raisons politiques entre le Soudan et Israël. La Fédération internationale de judo et les autorités olympiques soudanaises n'ont pas encore annoncé la raison de l'absence d'Abdalrasool.

Le judoka israélien Butbul a mis fin à sa participation au judo, lorsqu'il a perdu en quarts de finale contre le Sud-Coréen Changrim An et au repêchage contre le Canadien Arthur Margelidon, mettant fin aux espoirs de médaille.

«Ce sont des choses qui arrivent parfois en judo, donc ce n'était pas si bizarre pour moi. Je devais juste attendre, rester concentré et attendre ma première chance », a répondu Butbul à propos des cas de discrimination dont elle a été victime.

L'Israélien, qui est le 7e judoka au classement mondial, a refusé de commenter les questions politiques, se concentrant uniquement sur sa performance aux Jeux olympiques.

"Je suis venu avec le pur objectif de gagner une médaille et c'est très difficile pour moi de supporter le fait que je n'ai pas été à la hauteur de mes propres attentes", a déclaré Butbul. « C'est l'objectif que je me suis fixé tout au long de ma carrière. Il est trop tôt pour que je comprenne ce qui s'est passé. Je n'ai pas été précis dans l'exécution de mon plan, mais en judo, il y a parfois un décalage entre la façon dont vous planifiez et ce que vous êtes réellement. "

Accords d'Abraham avec le Soudan

En janvier de cette année, le Soudan a signé les accords d'Abraham avec les États-Unis, normalisant ainsi les relations du pays africain avec Israël. Cependant, un rapport de début juillet a révélé que le Soudan n'était pas satisfait de l'accord de normalisation. Dans le pays, l'accord a été largement rejeté par la nation.

Judoka algérien soutenant la cause palestinienne

La semaine dernière, l'Israélien Butbul a été convoqué pour affronter l'Algérien Fethi Nourine, qui a refusé de combattre l'adversaire d'Israël. Nourine et son entraîneur Amar Benikhlef ont vu leur accréditation retirée samedi dernier (24) et ont été renvoyés chez eux.

Dans une interview à la chaîne algérienne, jeudi (22), Nourine a déclaré que son soutien à la cause palestinienne l'empêchait de rivaliser avec un Israélien. « Nous avons travaillé dur pour nous rendre aux Jeux olympiques, mais la cause palestinienne est plus importante que tout cela », a-t-il déclaré.

L'Algérie, pays arabe situé en Afrique du Nord, ne reconnaît pas l'État d'Israël.

Ce n'est pas la première fois que Fethi Nourine refuse de se mesurer à un adversaire israélien. Au Championnat du monde de judo 2019, l'athlète a adopté la même attitude.

Aux Jeux olympiques de 2016 au Brésil, le judoka israélien Or Sasson a également été discriminé lorsque, après avoir remporté le combat, son adversaire, l'Egyptien Islam El Shahaby, a refusé de lui serrer la main, conformément à la tradition de respect du judo.

Le comité exécutif de la Fédération internationale de judo (IJF) a annoncé avoir suspendu temporairement le judoka Nourine et son entraîneur Benikhlef. La Fédération a condamné la position discriminatoire de Nourine.

« L'IJF a une politique stricte de non-discrimination, promouvant la solidarité comme principe fondamental, renforcée par les valeurs du judo. Le judo est basé sur un code moral fort, y compris le respect et l'amitié, pour promouvoir la solidarité et nous ne tolérerons aucune discrimination, car cela va à l'encontre des valeurs et principes fondamentaux de notre sport », a-t-il déclaré. 
retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger Le Pasteur Adji Raymond est le fondateur de la Mission Évangélique International du Christ "MEVIC" , il est aussi le numéro UN en matière de leadership dans la sous-région africaine. L'homme de Dieu a eu un début de ministère jalonné de difficultés, au point où son foyer était menacé.
Ichretien.com



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Deux judokas refusent de rivaliser avec les Israéliens et sont suspendus des JO
Deux judokas refusent de rivaliser avec les Israéliens et sont suspendus des JO
Mohamed Abdalrasool, du Soudan, et Fethi Nourine, d'Algérie, ont préféré se retirer des Jeux Olympiques plutôt que d'affronter le judoka israélien Tohar Butbul.
Ichretien.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire