Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !

Loading

ACTUALITE

Date de publication : Mercredi 26 Juillet 2017 - Source : Ichretien.com

Côte d'Ivoire

Dominique N'gbesso : L'Alliance Biblique CI est la servante de l'Eglise


Dominique N'gbesso : L'Alliance Biblique CI est la servante de l'Eglise
Dominique N'gbesso est le Directeur de l'Alliance Biblique CI (ABCI), c'est autour du thème :" L’impact de l’alliance biblique dans la propagation de l’évangile en CI" que l'homme a tenté de partager sa vision pour une bible accessible à tous.

Ichretien.com : Bonjour Mr le Directeur de L’Alliance Biblique de Côte d'Ivoire (ABCI), nous sommes avec vous pour échanger sur l’impact de l’Alliance Biblique dans la propagation de l’évangile en CI, mais bien avant, présentez-vous aux internautes d’Ichretien.com et dites-nous depuis combien de temps vous êtes à la tête de l’ABCI ?
Dr ABCI : Je vous remercie, je suis Dominique N’gbesso, directeur de l’ABCI depuis le 5 Octobre 2015.

Quel regard faites-vous sur le travail de vos prédécesseurs ?
L’Alliance Biblique CI fonctionne depuis le 15 Mars 1956, elle a été dirigée par plusieurs personnes, des pasteurs comme des laïcs. Pendant ce temps, nous étions au statut de bureau, ensuite nous sommes passés au statut de membres associés. Aujourd’hui, elle est membre à part entière de l’Alliance Biblique Universel. Cela traduit donc tout le travail énorme qu’a pu abattre nos prédécesseurs.

Pourquoi des personnes pensent que l’ABCI reste encore méconnue aujourd’hui ?
L’ABCI reste méconnue par un déficit de communication, vous savez que la communication aujourd’hui gère le monde. Nous voulons donc saisir cette occasion que vous nous offrez pour corriger cette situation. Nous voulons donc annoncer au peuple de Dieu que nous allons d’avantages vulgariser les actions de l’Alliance Biblique CI.

Pour cette année 2017, quels sont vos objectifs ?
Nous avons beaucoup d’objectifs, au titre de la traduction, vous êtes sans savoir que c’est l’une de nos activités, traduire et diffuser la bible. Nous disons donc que pour cette activité, nous avons deux bibles qui vont être achevées très bientôt, ensuite en termes de collectes de fonds, nous voulons collecter 80 millions de Frs CFA qui vont servir à soutenir notre mission. Pour la diffusion de la bible, nous envisageons pour cette année 2017 atteindre 500 000 exemplaires.

Pour tout cela, est-ce que vous sentez le soutien des églises ?
Bien sûr, l’ABCI vit de subventions provenant de l’Alliance Biblique Universel (ABU), mais aussi du soutien des églises de CI qui est leur contribution à travers « La journée de la bible ». On a aussi des donateurs individuels, ceux-là, sont des frères, des chrétiens en général qui apporte un soutien financier à l’Alliance Biblique CI. Je peux donc affirmer que depuis toujours, les églises nous ont soutenues, mais quand nous comparons ce soutien à celui de l’ABU, on peut aisément affirmer que ce soutien est minime.

Pourquoi avoir choisi d’être interconfessionnel ?
Vous savez, l’Alliance Biblique, dans sa configuration et dans sa mission, est une organisation chrétienne qui n’appartient pas à une église. Elle est interconfessionnelle parce qu’elle traduit la bible qu’elle met à la portée de tous les chrétiens. Quand vous regardez la bible, vous vous rendez compte qu’elle n’appartient à personne. Nous pouvons dire aussi qu’au sein de l’Alliance Biblique CI, vous avez toutes les tendances religieuses que l’on retrouve ici en CI. le personnel de l’Alliance Biblique CI renferme donc ce mélange et nous travaillons normalement pour la promotion de la bible.



Parlez-nous de quelques activités de l’ABCI ?
Nous avons la traduction, la production et la diffusion. De façon explicite, nous dirons que la traduction consiste à traduire la bible dans les langues de la CI. La production, elle consiste à mettre la bible sur un support qu’un chrétien peut utiliser. Pour citer les supports, nous dirons qu’il y a la bible sur papier, la bible numérique et la bible audio.
En plus de ces activités que je viens de citer, l’ABCI œuvre aussi dans le domaine holistique. Nous avons donc des projets qui consistent à nourrir spirituellement les chrétiens et pour ça nous avons un projet dénommé : « Où est Le Bon Samaritain Aujourd'hui». Ce projet consiste à sensibiliser les chrétiens sur certains fléaux tels que le SIDA qui a fait beaucoup de ravage.

Nous allons nous attarder sur la traduction de la bible en langue, à quel niveau êtes-vous aujourd’hui ?
L’une des principales activités de l’ABCI, c’est la traduction. Elle est au cœur de l’ABCI. Depuis 1956, nous avons au total quatre bibles à notre actif. Ce sont la bible en Guouro traduite en 1979, la bible en Baoulé depuis 1998, la bible en Cébaara (Lire Tchébara), qui est un sous-groupe de sénoufo, traduite en 2010 et la bible en Tagbana traduite en 2012. Pour ce qui est des nouveaux testaments, nous en avons cinq à notre actif. On peut citer : le nouveau testament en Ebrié, en Alladjan, en Bété de Daloa, en Gban ou Gagou et celui traduit en Dida. Nous sommes toujours en chantier, pour la traduction de cinq nouveaux projets qui d’ici 2020 vont porter à neuf le total de bibles traduites.

Nous avons déjà cité quatre au départ et nous sommes en train de travailler sur cinq autres traductions. Nous avons la traduction de la bible en Agni-morofo (Région de Bongouanou), en Bété de Daloa, en Akiyé, en Baoulé. Nous parlons là de la bible entière et interconfessionnelle, il est bon d’insister là-dessus car c’est aussi bien l’ancien testament, le nouveau testament et les textes deutérocanoniques et enfin la dernière bible en Dan. Voilà un peu notre travail en termes de traduction.

L’ABCI a bientôt une assemblée générale, est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus ?
L’assemblée générale aura lieu le samedi 29 Juillet 2017 à l’église Méthodiste Unie « Galilée » du Plateau Dokoui. L’assemblée générale pour une organisation comme la nôtre, après avoir fonctionné pendant un an, nous devons faire le point de nos activités. Il est bon que nous le fassions avec nos partenaires que sont les églises, les donateurs et les chrétiens en général. Nous allons rendre compte au cours de cette assemblée de nos activités, ainsi qu’au plan financier. Ce sera donc une occasion de parler de ce que nous avons fait de leur argent, ce que nous avons fait de la subvention de l’Alliance Biblique Universel et de nos projets avenir.

Au sortir de cette assemblée générale, le peuple de Dieu devrait s’attendre à quoi ?
Au sortir de cette AG, le peuple devrait se sentir plus heureux d’avoir une lisibilité claire de l’ABCI. Nous avons beaucoup de choses à faire, tout à l’heure, j’ai parlé de cinq projets, mais il y a deux projets qui vont s’achever d’ici un ou deux ans. Les trois autres seront achevés plus tard. Nous voulons donc dire au peuple de Dieu que nous utiliserons convenablement les dons qu’ils nous font. L’ABCI n’est pas une institution étatique, nous vivons des dons, nous sommes la servante de l’église et au sorti de cette AG, nous voulons être plus dynamiques dans nos activités.


Vous avez un appel pour le peuple de Dieu ?
Je vous remercie, je pense qu’il est bon que nous donnions une localisation de l’ABCI. Nous sommes situés au Plateau, sur le 30 Boulevard Angoulvant, précisément entre l’imprimerie Nationale et le trésor public. Nous voulons donc inviter les chrétiens à nous rendre visite, c’est leur maison. Je voudrais aussi dire que nous avons fonctionné pendant plusieurs années sans qu’on nous connaisse suffisamment.

Nous voulons que les chrétiens s’intéressent à l’ABCI, qu’ils n’hésitent pas à nous faire des dons, chacun peut être utile à la propagation de l’évangile d’une manière ou d’une autre. Toutes les bibles que nous connaissons bénéficient d’une subvention. Cela grâce aux chrétiens ivoiriens qui donnent de leur argent pour que l’ABCI puisse rendre la bible accessible à tous. Je voudrais profiter de cette occasion que vous m’offrez pour dire merci à Dieu qui reste notre premier soutien et à tous ceux qui nous ont soutenus et continuent de le faire, que DIEU vous bénisse !
 
Réalisée par Ethan


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE





REJOIGNEZ-NOUS





FAITS ET BIBLES
Blasphème - Jésus n'est pas le seul chemin vers Dieu, dit le chef de l'Eglise de Suède Antje...
Blasphème - Jésus n'est pas le seul chemin vers Dieu, dit le chef de l'Eglise de Suède Antje Jackelén Le leader luthérien croit que Mahomet n'était pas un faux prophète. Elle a aussi affirmé que Jésus-Christ n'était pas le seul chemin vers Dieu !
ichretien.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque de l'Agence WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 - Bureau de Liaison Europe / Amérique : +33 65 25 38 559