Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : Mercredi 04 Juillet 2018 - Source : Ichretien.com

Côte d'Ivoire

La Fondation "Mère en Prière" donne rendez-vous aux mères le samedi 7 juillet pour un grand moment de prière


La Fondation
La Fondation Mère en Prière veut donner aux mères toutes les capacités pour être de véritables intercesseurs. De façon mensuelle, un regroupement pour la prière est organisé par la fondation. Ce samedi 7 juillet se tiendra donc dans la commune de Cocody Blokauss un intense moment de prière. Nous avons rencontré la présidente Bobi Rosalie pour un entretien.

Ichretien.com : Vous insistez sur le fait que ce n’est pas « Femme » en prière, mais « Mère » en prière. Qui peut donc être appelé « Mère » selon vous ?
Présidente Bobi Rosalie : Pour nous, toutes les femmes devraient être appelées « Mère ». Vous savez la mère n’est pas forcement celle qui a un bébé. C’est plutôt celle qui va avoir des bébés. La bible dit que dans la maison de Dieu, il n’y aura pas de stériles, nous sommes toutes des mères en devenir, pour celles qui ne le sont pas encore.

Parlez-nous des motivations de la création de la fondation Mère en Prière ?
La fondation a été créée à la suite d’un constat que nous avons fait, vous savez les églises sont à 80% constituées de femmes. Donc de mères, elles sont très actives et participent à la vie de l’église en général, mais absentes à la maison. Nous avons remarqué que la plupart des femmes actives à l’église n’arrivent pas à tenir leur maison. Elles n’arrivent pas à conduire la vie de leurs enfants, elles n’arrivent pas à veiller sur la vie de leur famille.

Elles ne sont pas très souvent en prière, elles ne sont pas des intercesseurs et donc il leur est difficile de définir la destinée de leurs enfants. Nous avons pris pour appui le livre de Proverbes 31 : 16. Ce verset qui est aussi notre slogan dit : « La femme de valeur, pense à un champ et elle l’acquière ». Ici, le premier champ, c’est sa maison. La femme pense à sa maison et a les résultats qui vont avec.

Par ricochet, quels sont les objectifs que Mères en prière veut atteindre ?
Par ricochet, nous voulons réveiller toutes les mères pour les mettre en prière pour ce qu’elles espèrent avoir pour leur maison. On veut motiver les mères à se tenir à la brèche dans la prière comme des sentinelles pour leur maison. Ainsi, elles pourront voir les dangers qui guettent leur maison de l’extérieur et de l’intérieur, ce qui se passe et réparer, en parlant à Dieu pour trouver des solutions.

Depuis combien de temps existe la fondation ?
Mère en Prière existe depuis deux ans. Des femmes leaders se sont appropriées cette vision et depuis 2 ans, chaque mardi à 18h, ces femmes sont en intercession pour cette vision. Dieu nous a préparé à être nous-mêmes des Mères en Prière pour pouvoir aller en parler.

Vous avez fait dernièrement votre sortie officielle, quel bilan en tirez-vous ?
Nous en tirons un bilan largement positif. Il faut dire que Mère en Prière ce sont des femmes laïcs qui apprennent à servir le Seigneur avec la force qu’elles ont comme il l’a dit à Gédéon « vas avec la force que tu as ». Donc chaque maman s’est mise à son poste et nous avons apporté notre meilleur aux femmes qui l’ont bien reçu. Beaucoup de femmes m’ont appelée et voudraient bien faire partie de Mère en Prière pour qu’on les accompagne dans leurs défis à la maison. Le bilan est donc positif, ce qui nous encourage à continuer.

N’envisagez-vous pas de l’étendre dans les autres communes d’Abidjan ?
Bien sûr que si. C’est notre vision. On a commencé doucement pour que nous soyons nous-mêmes de véritables mères en prière avant de l’étendre. Nous avons commencé à Yopougon. On a une cellule qui se tient tous les Lundis de 16h à 17h30, donc 1h30 d’exhortation et de prières intenses. Par la même occasion, on va essayer d’étendre Mère en Prière à toutes les communes d’Abidjan et peut être même sortir d’Abidjan selon que Dieu nous guidera.

Comment fonctionne la fondation ?
La fondation a une présidente que je suis, une vice-présidente, une secrétaire et des responsables d’ambassades. Nous appelons les cellules des ambassades. Chaque commune aura une ambassade dirigée par une diplomate pour former les autres femmes à se prendre en charge seules.

Vous avez pour le 7 Juillet un programme, à quoi devons-nous nous attendre ?
Notre programme du 7 Juillet, c’est le deuxième du genre. Il a pour thème tiré de 1 Roi 1: 12 : "Viens donc maintenant, je te donnerai un conseil, afin que tu sauves ta vie et la vie...". C’est le prophète Nathan qui parle à Bertsheba la mère de Salomon. Nous voyons que c’est la mère qui sauve sa vie avant de sauver celle de son enfant. On aura une exhortation et des temps de prières. On va donc pour se tenir à la brèche. Chaque mère qui viendra va crier à Dieu pour sauver sa vie et celle de ses enfants, de son mari et de sa famille. Le programme se tiendra au terminus de Blokauss à côté de la gare lagunaire de 9h jusqu’à 13h.

Quel appel voulez-vous lancer aux femmes ?
Nous voulons inviter toutes les mamans et les femmes à ce programme. Cette vision vient pour que nous puissions recadrer les choses dans nos maisons. Ce sera un excellent moment pour recevoir un conseil de Dieu pour relever les défis de ta maison. Nathan a dit : viens que je te donne un conseil. Mère En Prière n’est pas une église, il suffit de croire au Seigneur Jésus Christ pour en faire partir. Nous voulons insister sur l’appel des femmes, qu’elles viennent avec d’autres femmes, des mères.

Les contacts pour joindre la Fondation Mère en Prière sont le 05 02 10 59 / 07 98 77 77

 


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Pub Gethsemané



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Prophète Kanon Jérémie: Nous ramassions les pattes de poulets pour manger
Prophète Kanon Jérémie: Nous ramassions les pattes de poulets pour manger Le leader de l'Eglise Evangélique de la Parole Révélée (EPR) et de la Mission Evangélique pour la Restauration des Nation (MERN), n'est autre que le prophète Kanon Jérémie. Il s'est ouvert à nous sur ses débuts de ministère. Des difficultés ont jalonné son parcours et des propositions...
Ichretien.com



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Un pasteur affirme que la Bible n’est pas contre la polygamie
Un pasteur affirme que la Bible n’est pas contre la polygamie Un chrétien peut épouser plusieurs femmes parce que la Bible ne dit rien contre la polygamie, c’est ce qu’affirme Daniel Eshun, pasteur ghanéen et expert en mariage.
INFOSDACCRA




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque de l'Agence WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 - Bureau de Liaison Europe / Amérique : +33 65 25 38 559