Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !



TEMOIGNAGES:

Date de publication : Mardi 01 Novembre 2022 - Source : Ichretien.com

Côte d'Ivoire

Chantre Racheté de Dieu : Mon corps était en putréfaction avec des asticots qui se nourrissaient de ma chair quand Jésus m’a ressuscité


Chantre Racheté de Dieu : Mon corps était en putréfaction avec des asticots qui se nourrissaient de ma chair quand Jésus m’a ressuscité
Un témoignage très édifiant sur la puissance de restauration que Jésus peut apporter à un corps qui est déjà en état de pourriture. Le chantre Racheté de Dieu, à l'état civil Ossey Jacques Roland, raconte comment il a rencontré Jésus Christ après avoir visité plusieurs docteurs, plusieurs guérisseurs, plusieurs marabouts, plusieurs mystiques pour avoir la guérison de sa jambe qui pourrissait après un accident violent.

Dans la nuit du 04 octobre 2009 ,Yopougon rue princesse, J’ai été victime d’un accident de voiture, Assi dans un maquis appelé le Jackpot en son temps aux environs de 4h du matin, une voiture a fait une sortie de route, roulant à vive allure, le véhicule m’a violemment percuté dans le dos, la voiture a roulé sur moi et m’a trainé depuis le lieu du choc jusqu'à plus de 6 mètre avant de me coincer finalement contre un poteau en béton.

Ma tête avait violemment percuté le sol, ma nuque était brisée avec un traumatisme crânien. J’avais la colonne vertébrale qui était déplacée. J’avais aussi une côte cassée, une hémorragie externe. Je me vidais de tout mon sang.

Le comble c’était ma jambe, les pompiers ont dû ramasser un morceau de mon os qui trainait sur le goudron, puisque le véhicule était passé sur mon pied, avait pété mes os, ma jambe était complètement broyée, mes os brisés, et mon pied presque coupé.

Une fois au CHU de Cocody, après avoir fait la radio, le scanner indiqua clairement que le pied est mort, qu’il faut amputer, c'est-à-dire il faut couper le pied. Une chose que j’ai refusée catégoriquement.

Nous avons fait le tour de tous les CHU de la ville d’Abidjan. Toutes les radios, tous les scanners et tous les médecins s’accordaient unanimement à dire que le pied est mort, qu’il fallait forcément le couper parce qu’ils ne peuvent pas opérer un pied mort.

Véritablement, je ne sentais plus du tout mon pied. Après de longues heures de négociations, depuis 4h du matin jusqu'à 19h, un chirurgien dans le secret accepte de faire l’opération pas humanisme.
Finalement l’opération eut lieu sans reçu, ni vu ni connu, car en médecine, on n’opère pas un organe mort, on l’ampute.

Mais 6 mois plus tard, malgré l’intensité des soins que je recevais afin d’éviter la putréfaction de ma jambe, mon mal s’est aggravé a tel enseigne qu’un matin, j’ai dû quitter le CHU de Cocody, car mon mal était déclaré incurable.

Je me suis retrouvé dans une ville appelée Bonoua chez un vieux guérisseur. De là, je me suis promené de petit village en petit village, de campement en campement derrière les hommes mystiques, de médium en clairvoyant, de féticheur en visionnaire, je cherchais la solution à mon problème.

J’ai parcouru pratiquement tous les marabouts, tous les tradi-praticiens, tous les féticheurs du sud Comoé jusqu’à ce qu’un jour je sois totalement paralysé.
J’ai été paralysé pendant 3 ans, j’ai passé 3 années de ma vie couché à même le sol dans une chambre sombre sans fenêtre. 3 ans sans voir la lumière du jour, sans voir le soleil dans cette chambre noire où je faisais tout ; les selles, les urines.

J’allais aux toilettes dans un vase, et le vase rempli de selles et d’urine pouvait faire 2 ou 3 jours avec moi dans la chambre sans qu’il n’y ait personne pour aller vider le vase.

Tous ceux qui me rendaient souvent visite, se bouchaient automatiquement le nez à cause de la mauvaise odeur qu’il y avait dans cette chambre. Couché à même le sol ou soit dans un vieux canapé je ne pouvais ni dormir sur le côté, ni dormir sur le ventre à cause d’une deuxième douleur épouvantable au niveau de la colonne vertébrale à l’endroit où le véhicule m’avait cogné dans le dos.

Du coup, pendant les 3 années, je dormais uniquement que sur le dos jusqu'à ce que tout mon dos devienne des plaies. Ce qui a provoqué des infections, car il y avait du pus qui sortait de ma colonne vertébrale. Pendant ces 3 années, durant les nuits, si c’était pas les cafards qui venaient lécher mes plaies, c’était les souris qui venaient bouffer mes orteils ou soit pour sucer mon sang.

Chaque fois que j’essayais de taper ou remuer mon pied, c’était les asticots qui tombaient de ma jambe, car j’avais une grosse plaie, et dans cette grosse plaie béante vivaient plusieurs asticots qui se nourrissaient de ma chair qui pourrissait de jour en jour.

Pendant les nuits, je faisais des cauchemars horribles, des hommes me poursuivaient toujours avec des tronçonneuses. Ils voulaient coûte que coûte me couper la jambe ou soit c’est avec des machettes qu’ils voulaient à tout prix m’égorger.

Intervention Divine !
Je me débattais, je poussais de grands cris, je me réveillais brusquement tout en sueur, affolé et troublé, j’étais traumatisé. Au réveil, je ne pensais qu’au suicide(…) rassasié de misère, je suis l’homme qui a vu le vrai visage de la souffrance, le visage de la douleur sous la fureur de sa verge et quand je repasse en mon cœur tout ce que j’ai vécu, voici ce qui me redonne de l’espérance :

Les bontés de l’éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont point à leurs termes ; elles se renouvellent tous les matins.
Du fond de ma tanière, après 3 année de souffrance, de galère et de misère absolue ; le très Haut, l’Eternel Dieu s’est souvenu de moi comme il s’est souvenu de Noé au jour du déluge. Il envoya vers moi deux femme de distinction pour m’inviter à une veillée de prière (l’évangéliste Gozé Lucie dit maman Diby et maman Edwige) ce jour-là au cours de la veillée, aux environs de 4h du matin l’homme de Dieu qui prêchait (l’apôtre Yoroko Joseph) me dit jeune homme : « qu’est-ce que tu as eu au pied? » je répondis que c’était un accident.

Il répliqua : " quel est le diagnostic des médecins ?"
J'ai fait un très grand déballage, je lui ai dit que j’ai fait le CHU de Cocody, le CHU de Yopougon, le CHU de Treichville, toutes les grandes cliniques et les polycliniques d’Abidjan, mais ça n’a rien donné…

J’ai été même opéré 3 fois, ça n’a rien donné ensuite, je me suis promené de féticheurs, en guérisseur, ça na rien donné également et que désormais mon sort était scellé, soit je me faisais amputé (on coupe mon pied) ou soit je cours inévitablement vers un cancer, car mon pied est en train de pourrir.

Emu de compassion ; poussé par le Saint Esprit ; l’homme de DIEU, prit un mouchoir il essuya son visage, mit sa sueur Sur le mouchoir, et déposa le mouchoir sur mon pied aussitôt quelque chose se passa, mon pied qui était mort a commencé a reprendre vie mon pied a commencé à chauffer ! Chauffer ! Chauffer ! Comme si on venait de verser de l’huile chaude sur mon pied…

Un feu s’est mis à embraser toute ma jambe, aussitôt mes os qui étaient broyés depuis 3 ans, brisés en petit morceau ont commencé à se reconstituer tout seul ! Mes os se soudèrent automatiquement, tout d’un coup, je sentis mes pieds et mes chevilles devenir fermes, le sang a commencé à circuler de nouveau dans ma jambe. Les nerfs, que je n’avais plus sentis depuis 3 ans, ont commencé à se mouvoir.

Il dit : « bouge les orteils », j’ai commencé à bouger les orteils(…) il prophétisa d’une voix forte et dit : « jeune homme, maintenant je te l’ordonne : lève-toi et marche au NOM PUISSANT DE JÉSUS CHRIST ».

Je sentis la présence d’une main invisible qui s’empara de ma jambe, afin de m’aider a me lever et d’un bon rapide je me suis retrouvé débout ;
Je fais un premier pas ! Un second pas ! Un troisième pas ! Ainsi de suite, j’ai commencé à marcher ! Marcher ! Marcher ! Gloire à Jésus alléluia !!!

Chantre Racheté de DIEU
0143 07 43 68 WhatsApp
 


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS Le pasteur ADE Landry nous partage dans le cadre de notre rubrique Gethsemane, les difficultés de son ministère.
ICHRETIEN.COM



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Un pasteur démissionne de l’église et devient féticheur à plein temps
Un pasteur démissionne de l’église et devient féticheur à plein temps Un Nigérian appelé Yinka Oyewusi a révélé les raisons de sa démission de son ministère en tant que pasteur pour devenir féticheur.
Afrikmag




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire