Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : lundi 27 juin 2022 - Source : Ichretien.com avec Evangelical Focus

Inde

Les évangéliques mettent en garde contre la violation des droits des minorités en Inde


Les évangéliques mettent en garde contre la violation des droits des minorités en Inde
L'Alliance évangélique mondiale envoie un rapport aux Nations Unies dénonçant "comment le gouvernement indien a encouragé la violence et la discrimination légale contre les minorités religieuses et sociales".

Une coalition de militants des droits des minorités qui comprend des entités évangéliques telles que l'Alliance évangélique mondiale ( AEM ) et Open Doors international, a soumis un rapport de parties prenantes sur l'Inde aux Nations Unies, pour la 41e session de son Examen périodique universel (EPU) qui avoir lieu après l'été.

C'est la quatrième fois que l'ONU évalue la situation des droits de l'homme et des minorités religieuses en Inde depuis 2006. « Nous sommes alarmés par la détérioration de la situation des minorités , de l'état de droit et de la santé globale de la démocratie indienne » , précisent les auteurs.

Le rapport des parties prenantes "détails comment le gouvernement indien a encouragé la violence et la discrimination légale contre les minorités religieuses et sociales , et décrit la confluence entre les acteurs étatiques et non étatiques qui encouragent les violations des droits de l'homme en Inde".

Discrimination envers les minorités religieuses
Il dénonce la discrimination à l'encontre des minorités religieuses à travers des lois anti-conversion qui "ne définissent pas clairement ce qui rend une conversion inappropriée, elles donnent aux autorités une capacité illimitée d'accepter ou de rejeter la légitimité des conversions religieuses", ainsi que les lois et politiques sur la nationalité. et l'ordre constitutionnel des castes répertoriées qui accordent moins d'avantages aux chrétiens et aux musulmans.

Les militants conseillent au gouvernement indien " d'abroger les lois anti-conversion ou de les modifier pour se conformer aux normes internationales des droits de l'homme ", et de "supprimer toutes les références religieuses à l'application de la loi pour permettre à tous, quelle que soit leur religion, de bénéficier de l'action positive ”.

Hostilité et violence
Ils dénoncent également que depuis 2014, les incidents de violence contre les minorités religieuses en Inde ont considérablement augmenté , avec des exécutions extrajudiciaires, des tirs de la police sur des manifestants pacifiques, des détentions et des tortures en détention, et le déni du droit à un procès équitable. En outre, les dirigeants politiques se livrent régulièrement à des incitations à la discrimination et à la violence contre les minorités religieuses dans les espaces publics.

Le rapport appelle les autorités à « garantir des enquêtes et des poursuites indépendantes dans tous les cas de violence de l'État contre les minorités » et leur demande de « condamner publiquement l'idéologie extrémiste qui encourage et tolère la violence et la discrimination à l'encontre des minorités religieuses ».

 

Refuser la voix et la participation des minorités
Le rapport des parties prenantes souligne que « le peuple indien a connu des interdictions de manifester, des coupures d'Internet et de la surveillance . Dans le même temps, les organisations de défense des droits de l'homme, les journalistes et les médias qui parlent des préoccupations des minorités ont fait l'objet de représailles physiques, financières et sociales ».

C'est pourquoi ils recommandent « d' adopter de meilleures politiques et programmes, et de favoriser un plus grand investissement public pour l'inclusion et l'impact des minorités : moyens de subsistance, éducation, santé, logement et services urbains », entre autres.

Une fois le rapport soumis, les militants " exhortent les Nations Unies à prendre en compte les préoccupations qui y sont abordées" et ils espèrent que "les préoccupations du rapport des parties prenantes seront incluses dans les recommandations de l'EPU et que le gouvernement indien mettra en œuvre ces recommandations".


Perdre enfin du poids !


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS Le pasteur ADE Landry nous partage dans le cadre de notre rubrique Gethsemane, les difficultés de son ministère.
ICHRETIEN.COM



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Un pasteur démissionne de l’église et devient féticheur à plein temps
Un pasteur démissionne de l’église et devient féticheur à plein temps Un Nigérian appelé Yinka Oyewusi a révélé les raisons de sa démission de son ministère en tant que pasteur pour devenir féticheur.
Afrikmag




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire