Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : jeudi 30 juillet 2020 - Source : ICHRETIEN.COM avec Open doors

Côte d'Ivoire

Covid-19 - Les chrétiens reçoivent 6 fois moins de nourriture que les musulmans dans l'aide gouvernementale au Nigéria


Covid-19 - Les chrétiens reçoivent 6 fois moins de nourriture que les musulmans dans l'aide gouvernementale au Nigéria
Plus de 9 000 familles au Nigeria ne savent pas ce qu'elles mangeront et d'où proviendra la nourriture. (Photo: ACF Nigéria)
L'impact économique des distances et des blocages sociaux ciblés par le gouvernement du Nigéria en raison de la pandémie de coronavirus est particulièrement difficile pour les pasteurs qui dépendent de la dîme pour leurs revenus et servent dans les zones les plus instables. Parce que les règles et directives de quarantaine empêchent les membres de l'église de travailler et d'aller à l'église, les pasteurs font face à de grandes difficultés pour nourrir leur propre famille.

Open Doors a reçu des appels de certains pasteurs demandant de l'aide pour la nourriture . Et les veuves et les orphelins à faibles revenus en raison du blocus ne peuvent pas continuer à fournir leur nourriture. Suleiman M *, directeur de travail pour Open Doors en Afrique de l'Ouest, commente que les demandes de nourriture et d'autres soutiens vitaux sont en cours, en particulier dans les camps surpeuplés pour les PDI.

Des attaques spécifiquement ciblées par des groupes islamiques radicaux tels que Boko Haram, l'État islamique, des militants peuls et les Forces démocratiques alliées (ADF) à travers la région ont déplacé environ 19 millions de personnes, dont quelque 10 000 chrétiens.

Dans les régions des lacs, du Sahel et de la Corne, les infrastructures sociales et sanitaires des camps de déplacés internes sont incapables de faire face à l'impact considérable et à propagation rapide d'une épidémie de COVID-19. À moins que les travailleurs humanitaires n'obtiennent les fonds et l'accès pour poursuivre leur travail, les croyants dans ces domaines souffriront intensément sans eau, assainissement et hygiène.

Dans un camp de personnes déplacées à Maiduguri, la surpopulation est importante. L'infrastructure sociale et sanitaire des camps de déplacés internes est incapable de faire face aux effets d'une épidémie de Covid-19.

«La situation à Covid-19 représente une menace et un défi pour nous, pour beaucoup de nos veuves et autres croyants vulnérables», dit Suleiman. «Certains des camps de personnes déplacées ont vraiment notre soutien pour continuer à vivre. C'est un défi en ce moment, mais nous faisons confiance au Seigneur pendant que nous sommes ensemble, qu'il aidera à trouver des solutions à ces problèmes. Nous vous remercions pour vos prières et votre soutien continus à l'église persécutée ici en Afrique de l'Ouest ».

Les missionnaires et les partenaires de la mission Portes ouvertes dans la région signalent également que dans certaines zones régies par la charia, le gouvernement exerce une discrimination à l'égard des chrétiens. Les croyants des villes de l'État de Kaduna au nord du Nigéria, notamment Ungwan Boro, Sabon Tasha, Barnawa et Naraye, rapportent qu'ils reçoivent des rations six fois moins que les familles musulmanes.

Les croyants avec lesquels l'organisation a eu des contacts ont déclaré qu'une famille chrétienne de quatre personnes reçoit un kit alimentaire insuffisant et composé d'un seul paquet de pâtes, d'une petite assiette de riz cru et d'un sachet d'huile.

Rose a fait écho à ses histoires, disant à l'équipe Open Doors que lorsque l'aide gouvernementale est arrivée dans sa ville, elle et les autres chrétiens ont été laissés de côté. «Nous étions heureux lorsque le gouvernement a annoncé une aide alimentaire pour les pauvres», dit Rose. «Mais nous avons été laissés de côté. Nous n'avons rien reçu de cette nourriture. Tous nos espoirs ont été déçus. »

La mission Open Doors a identifié qu'à l'instar de la famille de Rose, plus de 9 000 familles au Nigéria ne savent pas d'où viendra le prochain repas.

La même chose se passe en Ethiopie. Adane *, pasteur en Ethiopie rurale, nous a dit: «Il y avait différents types de soutien dans notre secteur de gouvernement. Mais lorsque les gens s'inscrivent, ils excluent la communauté protestante [évangélique]. Surtout s'ils sont chrétiens d'origine musulmane ... Nous avons demandé aux membres de notre église, aussi bien dans les zones rurales qu'urbaines, mais ils n'ont reçu aucun soutien du gouvernement ». 


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Faites de bonnes affaires avec Jumia Black Friday 2018



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger
Pasteur Adji Raymond, on ramassait les têtes de poissons au marché pour manger Le Pasteur Adji Raymond est le fondateur de la Mission Évangélique International du Christ "MEVIC" , il est aussi le numéro UN en matière de leadership dans la sous-région africaine. L'homme de Dieu a eu un début de ministère jalonné de difficultés, au point où son foyer était menacé.
Ichretien.com



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
L'église de Satan saccagée à Abia, son fondateur arrêté
L'église de Satan saccagée à Abia, son fondateur arrêté Ifekwe Udo, le chef et fondateur de l'Eglise de Satan, dans l'Etat d'Ohafia Abia au Nigeria, vient d'être arrêté
empruntmix.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire