Aime la page Facebook.com de iCHRETIEN.COM !

Et Rejoins la Communauté du
Premier Portail Chrétien de Côte d'Ivoire !


ACTUALITE

Date de publication : mardi 14 mai 2024 - Source : Ichretien.com avec Autre Presse

International

La Commission des Droits de l'Homme critique le Nicaragua pour la situation de 11 pasteurs en prison


La Commission des Droits de l'Homme critique le Nicaragua pour la situation de 11 pasteurs en prison
La Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) a demandé au gouvernement du Nicaragua d'intervenir d'urgence pour la vie et la santé de 11 pasteurs et dirigeants arrêtés pour des raisons juridiques douteuses.

Cette décision fait suite à une pétition déposée par « ADF International », une organisation juridique qui défend la liberté religieuse.

Dans un communiqué, le groupe a souligné que ces dirigeants ont été condamnés à de longues peines de prison allant de 12 à 15 ans. Ils seront également condamnés à une amende de plus de 80 millions de dollars chacun pour blanchiment d'argent.

Kristina Hjelkrem , conseillère juridique des ADF, a remercié la CIDH pour son action rapide, qui reflète selon elle la gravité de la situation.

« Personne ne devrait être emprisonné ou puni pour sa foi, mais c’est exactement ce qui est arrivé à ces chefs religieux. Notre prière est que les autorités nicaraguayennes défendent les droits humains et la dignité de ces pasteurs et les libèrent de leur prison », a-t-elle déclaré.

Prison

Les arrestations ont commencé en décembre 2023, lorsque la police nicaraguayenne a accusé des chrétiens d'utiliser leur organisation religieuse, la Puerta de la Montaña, comme façade pour blanchir de l'argent.

Avec le soutien du gouvernement nicaraguayen, les croyants qui font partie du ministère « Mountain Gateway », basé aux États-Unis, se sont impliqués dans de grandes campagnes évangéliques dans le pays et ont attiré des millions de personnes.

Après le procès, une sentence marquée par de fausses accusations a été prononcée le 19 mars dernier. Le ministère et ses partisans ont ensuite nié ces accusations et déclaré que leurs actions étaient légales et transparentes.

Selon les médias internationaux, les pasteurs nicaraguayens qui ont participé aux croisades étaient sous la direction de Jon Britton Hancock, Jacob Britton Hancock et Cassandra Mae Hancock du groupe missionnaire — tous citoyens américains — et des Nicaraguayens Walner Omier Blandón Ochoa et Maricela de Fátima Mejía Ruiz. .

« Bien que le gouvernement nicaraguayen déclare que les pasteurs sont innocents, ceux-ci sont emprisonnés depuis plus d'un mois sans représentation légale ni contact avec leurs familles », a indiqué le ministère.

Il a ajouté que le gouvernement a depuis « autorisé la nomination d’un avocat pour représenter les éleveurs nicaraguayens de Mountain Gateway, mais n’a pas fourni à leurs conseillers juridiques les documents d’accusation ni aucun dossier pour préparer leur défense ».

Mountain Gateway a souligné qu'elle respectait toutes les exigences légales des États-Unis et du Nicaragua et disposait de documents montrant que le gouvernement de ce pays d'Amérique centrale approuvait tous les fonds entrant dans le pays et garantissait qu'ils étaient utilisés de manière appropriée.

Les chrétiens ont été la cible de persécutions de la part de Daniel Ortega , président du pays et l'un des dirigeants du Front sandiniste de libération nationale, un groupe de guérilla de gauche qui a pris le pouvoir en 1979, accumulant plus de trois décennies au pouvoir. Son épouse, Rosario Murillo, occupe le poste de vice-présidente du Nicaragua.

Persecution religieuse

Dans une autre affaire, l'évêque Dom Rolando Álvarez a également été condamné à 26 ans de prison dans le pays. Toujours en prison, son cas est considéré comme faisant partie d’une stratégie gouvernementale plus large visant à réprimer les voix religieuses dissidentes.

Portes Ouvertes a également mis en lumière la persécution croissante des chrétiens au Nicaragua, en particulier depuis les manifestations anti-régime de 2018.

La répression gouvernementale comprenait l'arrestation de dirigeants chrétiens, la confiscation de biens chrétiens et la fermeture d'écoles, de chaînes de télévision et d'ONG chrétiennes. Les changements juridiques ont qualifié les dirigeants de l’Église de terroristes et le gouvernement cherche à contrôler les finances de l’Église.

Les sénateurs américains Rick Scott, républicain de Floride, Ted Cruz, républicain du Texas, et les républicains de l'Alabama Katie Britt et Tommy Tuberville ont exprimé leur soutien aux pasteurs emprisonnés.

De même, le représentant Robert Aderholt, républicain de l'Alabama, a dirigé un groupe bipartisan de 58 membres du Congrès dans une lettre adressée à l'ambassadeur du Nicaragua, exprimant sa profonde préoccupation face à ces violations de la liberté religieuse.

Le Nicaragua s'est classé 30e sur la liste mondiale de persécution 2024 de la Mission Portes Ouvertes, des endroits les plus difficiles pour être chrétien.

 

Debarasez-vous de la fatigue générale !


retour

QUE PENSEZ-VOUS DE CET ARTICLE


Publicité instruments de Musique



GETHSEMANE : TEMOIGNAGES EXCLUSIFS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS
Pasteurb ADE Landry: J'ai échappé au banditisme et à la rue grâce à JESUS Le pasteur ADE Landry nous partage dans le cadre de notre rubrique Gethsemane, les difficultés de son ministère.
ICHRETIEN.COM



REJOIGNEZ-NOUS






FAITS ET BIBLES
Un pasteur converti à l'Islam, "je me suis réveillé avec le nom de Mohammed écrit sur ma main"
Un pasteur converti à l'Islam, Le pasteur de l'église évangélique pentecôtiste "Réveillée" à Bébédjia s'est converti à l’Islam. Il a décidé d’officialiser sa conversion ce 2 mai à l’occasion de la fête de...
Ichretien.com




ichretien.com :le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire


Ichretien.com - Le Portail Chrétien de Côte d'Ivoire - Actualité Chrétienne Ivoirienne et Internationale 24 h/24 | Ensemble, Transformons des vies en ligne ! Tous droits réservés
Ichretien.com est une Marque du Groupe WINCOM - Tel : (+225) 58 58 18 58 / (+225) 08 60 60 04 - Siège Social : Abidjan - Côte d'Ivoire